Le rôle d’internet dans la mondialisation

Le processus de mondialisation a laissé libre cours à la circulation des personnes et des biens. Les échanges internationaux sur presque tous les plans ont augmenté, l’ouverture des frontières aussi. Tout ceci s’est accéléré à une vitesse exponentielle grâce à Internet. Avec la mondialisation, le monde entier est devenu un village planétaire. Voyons donc quel rôle joue Internet dans la mondialisation ! Aussi, pouvons-nous imaginer une mondialisation sans Internet ?

Si vous souhaitez en savoir davantage sur les forfait internet, vous pouvez vous rendre sur cette page.

internet mondialisation, internet et la mondialisation, internet et mondialisation

Le rôle d’Internet dans le processus de mondialisation

Si aujourd’hui, il est possible de regarder un film depuis son nid douillet, lire un article comme maintenant, ou se renseigner sur n’importe quoi, suivre à chaque instant ses amis ou sa star préférée via les réseaux sociaux, c’est bien grâce à Internet et à la mondialisation. En effet, Internet rend tout cela accessible pour nous d’où que l’on soit dans le monde. Il fait voyager l’information à la vitesse de l’éclair.

Internet : acteur primordial dans les échanges

A l’origine, Internet naît du souci de faciliter la communication entre les chercheurs. Aujourd’hui, le réseau a pris une telle envergure qu’il est inimaginable de s’en passer. Les internautes peuvent désormais, via Internet, accéder rapidement à tout type de contenu. La culture, l’éducation, l’information… rien n’est inaccessible sur Internet. Sur la toile, on trouve un peu de tout, des contenus censurés à ce libres d’accès.

C’est ainsi que même sur le plan éducatif, Internet fait partie intégrante de l’éducation. Aujourd’hui dès le plus jeune âge, l’enfant est initié à utiliser correctement cet outil. En un clic, toutes les informations sollicitées apparaissent sur l’écran qui échangerait ceci pour feuilleter des centaines de pages ?

La qualité des enseignements a aussi été améliorée grâce à Internet. Les enseignants utilisent différents supports pris sur la toile, des extraits vidéo par exemple ou des revues pour parfaire les cours. Il est commun de suivre des cours en ligne et d’obtenir des diplômes en continuant à vaquer à d’autres occupations.

L’avènement d’Internet a rendu l’homme multitâche. Pour les différents échanges entre personnes, les populations peuvent dorénavant vendre différents biens sur Internet contre de l’argent sur des sites spécialisés ou tout simplement troquer.

Etre connecté et vaquer à d’autres occupations, c’est possible avec Internet qui a permis à de nombreuses personnes de trouver une seconde activité génératrice de revenus, à d’aucun de fructifier les rendements des entreprises par exemple. D’après le journaldugeek.com, Internet a créé 2,6 emplois pour chaque job qu’il a rendu désuet. Avec Internet, l’audience, les clients ne sont point limités, encore moins les opportunités. Etre à un bout du monde et échanger avec une ou des personnes à l’autre bout du monde en un temps record n’a été possible qu’avec l’avènement d’Internet. Oui, Internet facilite la vie.

Internet : un agent de la mondialisation

La mondialisation touche plusieurs domaines : la culture, l’économie, la politique, l’éducation, l’information… Comme on peut l’observer, presque tous les secteurs de la société. La mondialisation prône le partage, le vivre ensemble et rejette le repli identitaire ou repli sur soi. Internet y participe en grande partie. D’ailleurs, y accéder est possible presque partout sur le globe aujourd’hui. Il suffit d’un ordinateur, un smartphone… et une connexion Internet pour échanger. Il en ressort une certaine appropriation par chacun d’Internet, puisque tout le monde peut y avoir accès et l’utiliser comme il le désire.

Les grosses entreprises du monde d’Internet comme Google, Facebook etc. sont autant de facilités qui permettent aux personnes de rester connectés et favorisent ainsi la mondialisation. Le réseau social Facebook a déjà dépassé le milliard d’utilisateurs, soit plus d’un tiers de la population mondiale d’internautes et un septième de la population mondiale. Les utilisateurs de ce site viennent des quatre coins du monde, ils se suivent parfois sans se connaitre, apprennent les uns des autres, découvrent l’AUTRE et sa culture. Cela rend le monde finalement moins grand, et l’autre moins effrayant qu’on ne l’imaginait.

Est-il possible d’imaginer le monde aujourd’hui sans Internet ? Mieux encore, à quoi ressembleraient les échanges internationaux sans Internet ?

Que serait la mondialisation sans Internet ?

Soixante ans depuis le premier message envoyé sur l’ancien réseau ARPANET ancêtre d’Internet, il est bien difficile d’imaginer que le monde à une certaine époque ne connaissait pas Internet.

Une mondialisation ralentie sans Internet

Un monde sans Internet paraît tellement lointain, inatteignable et grand. Les informations qui avec Facebook ou un autre de ces réseaux sociaux prennent une minute pour faire le tour du monde, auraient besoin de plusieurs jours voire des semaines sans Internet pour parvenir à un grand nombre de pays. Dans la même lancée, en une minute sur Tweeter près de 100, 000 tweets sont postés. Dès lors imaginer le monde sans Internet c’est inventer un monde où ne circule pas, ou très peu, l’information. Il serait bien difficile dans ce cas d’imaginer les malheurs du peuple syrien, tout comme l’esclavage moderne en Lybie serait passé inaperçu. La mondialisation deviendrait alors un idéal lointain.

Dans les échanges Homme à Homme

Sans Internet, il faudrait bien retourner aux bonnes anciennes méthodes Homme – Homme. Pour faire ses courses par exemple, il faudrait automatiquement se rendre en boutique et à ses heures d’ouverture. S’il y a des embouteillages aujourd’hui, de longues files dans les supermarchés, imaginez la situation s’il n’y avait pas eu Internet pour faire ses achats en ligne et se les faire livrer à domicile ! Ce serait juste une monumentale perte de temps. Et le commerce à l’international, il faudrait se déplacer d’un pays à l’autre ou passer des coups de fil interminables pour conclure une affaire. La place de l’homme est indéniablement incontestable dans les échanges cependant sans Internet, la mondialisation prendrait un coup et l’on s’éloignerait du concept de village planétaire.

Internet – mondialisation : entre déshumanisation et inégalité

Autant Internet permet d’enrichir l’humanité et contribue à un développement humain authentique, autant il met en lumière les inégalités qui différencient le Nord du Sud.

La persistante des frontières

Il est tout à fait vrai qu’Internet a brisé les barrières existant entre nations. Cependant, les frontières ont-elles été vraiment brisées ? N’ont-elles pas juste été reconfigurées ? En fait, la classique clôture qui faisait office de frontière a laissé place à l’interface. Cette dernière, à travers Internet, favorise la reconfiguration de ces frontières. Cette dernière observation a érigé ce qu’on a appelé la fracture numérique. Nous pouvons être plusieurs dans une pièce mais personne ne s’occupe de l’autre car focalisé sur son écran.

Le décalage numérique

Il s’agit de la disparité d’accès aux technologies informatiques. En effet, il y a une répartition inégale du réseau Internet. Elle est mise en évidence parfois par le clivage entre « les info-émetteurs et les info-récepteurs ».

Cette différence est fortement marquée entre les pays pauvres et les pays riches d’une part et d’autre part entre les zones rurales et les grandes zones urbaines. Aussi, présente dans les zones moyennement denses comme en région parisienne, où 25 % des lignes ne peuvent avoir un débit ADSL supérieur à 5 Mbit/s. Et nous savons tous que tant le débit que la technologie conditionnent beaucoup ce que nous pouvons faire grâce à Internet, ou pas.

Pour aller plus loin vous pouvez vous naviguer à travers ce site et regarder cette vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *