Tout savoir sur la définition du serveur web

Dans cette ère du numérique, l’accès à Internet est devenu incontournable. On en vient à ne plus se défaire entre recherche web et réseaux sociaux : l’interaction avec le monde est permanente et instantanée. Mais derrière toutes ces manoeuvres à priori assez banales, se cache en amont un travail de logiciel effectué par les serveurs web. Nous allons nous attarder sur la définition d’un serveur web et vous donner tous les différents éléments et aspects cachés qu’il y a à savoir sur le serveur web et sa définition.

Serveur, web, définition

C’est quoi un serveur web ?

Définition du serveur web

La définition d’un serveur web présence cet outil comme un logiciel informatique utilisé pour héberger un ou plusieurs sites internet. C’est ce serveur qui assure l’interaction entre le navigateur internet et l’usager qui effectue des recherches sur ledit navigateur. En plus de diffuser les sites web, le serveur web peut également contenir d’autres services associés à l’instar des emails, du streaming du transfert de fichiers par FTP et un bon nombre d’autres services.

Principe de fonctionnement

Un serveur web peut être relié à Internet ou à un réseau privé Intranet. Pour ce qui est des serveurs reliés à Internet, ils hébergent des données telles que les pages web, images, vidéos, documents web… Pour ceux des serveurs disponibles uniquement sur Intranet, ils ont vocation à héberger des sites d’utilisateurs, documents, logiciels propres à une entreprise, société ou à une administration. Un seul ordinateur pourrait assurer cette fonction de serveur public (Internet) ou privé (intranet), mais pour des raisons de sécurité, cette option est très souvent épargnée.

Interaction navigateur -serveur web

Le serveur web a pour principale mission d’assurer le stockage et la délivrance des pages web écrites le plus souvent en HTML. C’est grâce au protocole de communication HTTP (HyperText Transfer Protocol) que se fait l’interaction entre le logiciel client ou navigateur web et Internet. Pour avoir accès à une page web, le navigateur qu’utilise l’internaute transmet une requête au serveur web qui héberge la page. Celui-ci étudie donc la requête en fonction de son contenu et des informations qu’il héberge. Lorsque le résultat de la requête est retrouvé par le serveur sur son site d’hébergement, le serveur le lit, le manipule avant de l’envoyer au besoin au navigateur qui a émis la requête. C’est en ce moment alors que le client peut explorer le contenu sollicité à travers le navigateur.

Composition du serveur web

Le serveur web se constitue d’un ensemble de composants qui travaillent de concert. D’une part, on a des composants matériels ou hardwares et d’autre part des composants logiciels ou softwares.

Les composants matériels

Le composant matériel du serveur web est formé principalement d’un ordinateur chargé de stocker tous les fichiers et documents relatifs au site web dont il a à sa charge l’hébergement. Toujours connecté au réseau Internet, il interagit avec l’internaute en visite sur ledit site web en lui délivrant des données ou des fichiers selon sa requête. Cette partie hardware est généralement accessible sur un nom de domaine du genre google.com.

Les composants logiciels

En ce qui concerne les composants logiciels, il s’agit du protocole de communication dont se sert le serveur web pour afficher les pages web. En effet, il se constitue de différentes parties chargées de gérer la façon dont les internautes peuvent accéder aux documents hébergés sur le serveur. Dans la moindre mesure, sera disponible un serveur http qui est un logiciel constitué d’URL et de protocole http utilisé par le navigateur pour l’affichage des pages web.

À chaque fois qu’une requête est transmise par le navigateur pour obtenir un des fichiers qu’héberge son serveur web, la demande est transmise par protocole http. Lorsque la requête atteint la partie matériel du serveur (ordinateur) la partie logiciel (serveur HTTP) délivre le fichier ou document requis toujours via le canal http. Il s’agit donc là d’un travail de concert dans lequel chacun occupe une place clé et dont le dysfonctionnement d’un seul maillon entraverait la chaine toute entière.

Les deux dimensions d’un serveur web

La dimension statique

Des deux dimensions nécessaires à l’accomplissement des taches par le serveur, la première dimension qui est le serveur statique encore appelé pile se constitue à la fois du matériel (ordinateur) et du logiciel (serveur HTTP) du serveur web. Cette dimension est dite statique car elle exécute les actions telles qu’elles ont été commandées. Lorsque le navigateur sollicitera par exemple un fichier hébergé par le serveur, celui-ci l’enverra vers le navigateur littéralement tel que requis par celui-ci.

La dimension dynamique

La partie dynamique du serveur web quant à elle est moins passive que la dimension statique. En effet, le serveur d’applications de cette dimension dynamique exécute une mise à jour des fichiers hébergés avant de les transmettre au navigateur par protocole de communication http. À côté de la composition usuelle du serveur, cette partie s’associe à d’autres composants logiciels notamment un serveur d’applications et une base de données. Ce sont ces autres greffages qui apportent à cette dimension du serveur, son côté dynamique.

De manière plus simple et éclairée, afin de vous donner la présentation finale que vous avez de votre page web sur votre navigateur au courant de votre travail, le serveur d’application peut faire usage d’un modèle HTML pour la renchérir de données. Des sites web tels que MDN ou Wikipédia par exemple qui ont des milliers de pages ne seront point dotés d’un document HTML réel pour chacune de ces pages. Pour de tels sites, des modèles HTML dotés d’une vaste base de données seront préférentiellement utilisés. De cette manière, le contenu est plus fluide et appréciable par l’internaute et le site est plus efficacement maintenu.

Très mal connus de la plupart des internautes, les serveurs web placés en arrière-plan assurent un travail qui au vu de ce qui précède reste incontestable. Sans le pragmatisme de cet équipement en entier et de ses différents composants, il aurait été presque impossible de jouir aujourd’hui des différents usages que nous faisons de la connexion Internet et de l’ouverture au monde que celle-ci nous confère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *